LYRICS

 

LYRICS - DIS A TOUT LE MONDE - 2006    

Delit

 

SHKOUN HADOUMA

 

Shkoun Hadouma, boumayé

Shkoun Hadouma, boumayé

Boumayé - Shkoun Hadouma

Boumayé - Shkoun Hadouma

 

Shkoun Hadouma avance et cherche la transe

Shkoun Hadouma avance ça c’est sa chance

Shkoun en substance balance, lance sa danse

Shkoun en substance balance hé

 

Shkoun Hadouma boumayé

Shkoun Hadouma boumayé

Shkoun passe casse et trace hé boumayé

Shkoun Hadouma boumayé

Boumayé - Shkoun Hadouma

Boumayé - Shkoun Hadouma

 

Shkoun Hadouma passe l’audace casse à une face

Shkoun Hadouma passe et délasse son espace

Shkoun en substance balance lance sa danse

Shkoun en substance balance hé

 

« Se laisser porter par la magie du temps
Se laisser vivre à chaque instant
L’infini, l’infini à nous de lui donner du sens et non du non sens
Quand tout est à définir finir, finir n’est pas courir mais bien réfléchir
Aux semences à laisser celles à cultiver

Le beau sûrement le difficile à savoir capter

A savoir contempler,

Celui qui te transcende A la lueur d’un sourire

Sourire, sourire, valeur, chaleur

La musique complice du cœur

Frères et sœurs Shkoun te le dit 

Incarne ta lueur dégage tes peurs 

Il faut tenir bon ne lâchons pas les ondes ne lâchons pas le monde…

Il faut tenir bon, ne lâchons pas les ondes ne lâchons pas le…

Monde… »

 Copyright © 2010

Géraldine: lead and backing vocals,

MamenZ: guitars, backing vocals

Laurent Chiron: Bass guitar, backing vocals

Nicolas Jean: Drums

Christian Richard: backing vocals

 

Just A Child

She’s my yellow light the hand of fate is down 

She’s got the secret clue - She’s just a child 

Love is ringing thru all my bitterness is mild 

 

She’s weeping in the morning dew - She’s just a child 

She’s just a child - as the moon spins 

As the day begins 

 

Love brings oxygen her breath is a silent sign 

Blowing on the stork’s wings - she’s just a child

 

She’s just a child - from me it ain’t a sin 

She’s just a child - as the moon spins 

As the day begins 

 

She’s my yellow light the hand of fate is down 

She’s got the secret clue - She’s just a child 

Love is ringing thru all my bitterness is mild 

She’s weeping in the morning dew - She’s just a child 

 

She’s just a child - from me ain’t a sin 

She’s just a child - as the moon spins 

She’s just a child - as the moon spins 

As the day… 

 Copyright © 2010  

Géraldine: Lead and backing vocals, 

Shaker, tambourine. 

MamenZ: Guitars, bass guitar, 

Percussions, backing vocals 

Nicolas Jean: Drums. 

Christian Richard: Samples, atmospherics

 

BIP BIP 

Bip bip - je sonne à l’interphone 

Je flippe - il n’y a personne 

Bip bip 

Bip bip - ppersonne au deuxième 

Alors j’essaye le troisième type type 

Quand j’étais petit j’avais un grand cartable 

Maintenant que j’ai grandi j’ai un petit portable 

Et j’ai appris les pauses et tout plein de choses 

De la scoliose scolaire et je te parle en vers 

Du décor théâtral XXL modern style 

Alors…

 

Bip bip - je sonne à l’interphone 

Je flippe - il n’y a personne 

Bip bip 

Bip bip - ppersonne au deuxième 

Alors j’essaye le troisième type, type

 

Chic, chic mon e-mail fait des proses 

La communication est close au printemps de la psychose 

Car le magicien dose le poids des mots roses 

Sur mon site web « JOZE » sur mon site web « JOZE » 

Putain faut que je cause 

 

Bip bip - je sonne à l’interphone 

Je flippe - il n’y a personne

Bip bip 

Pip - personne au deuxième 

Alors j’essaye le troisième type, type 

 

Quand j’étais petite j’avais une corde à sauter 

Maintenant que j’ai grandi j’ai un corps à sauter 

Et mon âme poisse sous cette crasse 

Qui jamais ne lasse celui qui veut laisser sa trace 

Et j’ai appris les pauses et tout plein de choses 

Et j’attends le mâle qui s’installe mon âme qui se fane 

Le désert buccal blessure intégrale 

Mon âme qui se fane mon âme qui se vanne 

Alors… 

Bip bip - je sonne à l’interphone 

Je flippe - il n’y a personne 

Bip bip 

Bip bip - ppersonne au deuxième 

Alors j’essaye le troisième type, type 

 

Bip bip, bip 

Bip bip, Bip

Bip bip…

    Copyright © 2010  

Géraldine: lead vocal backing vocals 

Nicolas Jean: Drums 

Laurent Chiron: Bass guitar, backing vocals 

MamenZ: guitars t lead vocal, backing vocals 

Paco Radiguer: guitar

 

 

HAPPY HIPPY 

Des Lockseux qui se disent Reggae Man 

Qui disent que le message de Bob Marley est éculé 

Qu’aujourd’hui c’est les tu-tures et les femmes 

La vérité est ce qu’il faut chercher 

Oh oh oh oh  

Infortunés ennemis de la Liberté 

De prospérer en toute fidélité 

S’enrichir combat valorisé 

Protégé face à l’insécurité des va-nu-pieds 

Combat contre soi…hé 

 

Happy hippy, Hippy happy 

Happy hippy, Hippy happy

Happy hippy, Hippy happy 

Happy hippy, Hippy happy 

 

Laisser faire et surtout se taire 

Auto-censure quelques bavures très bien intégrées

Elimer les Sans-papiers qui peuvent pas payer leur dignité 

Laisser aller, laisser passer, laisser aller les 100 billets…NON ! 

Non Impossible de partager racketter vaut mieux que donner 

Merci élus pour le grand hold-up institutionnalisé 

Combat contre soi… 

Happy hippy, Hippy happy

Happy hippy, Hippy happy 

Happy hippy, Hippy happy 

Happy hippy, Hippy happy

 

Géraldine: Lead and backing vocals 

MamenZ: bass guitar, guitars, backing vocals

Nicolas Jean: Drums 

Laurent Chiron: backing vocals 

Christian Richard: Indian sitar

 

JEAN-LOUIS

 

Jean-Louis descend de son double-pot, place Des Kékés rasé et sapé

Sous le fessier comme à la télé le jean viril allume Pénélope

Naturellement le sex-appeal appelle pour elle le gus hop, hop 

A l’apéro les verres de téquila résonnent leur sang… clac-clac 

La suite se compte au petit matin

Comme les capotes ont donné faim

Fin… 

Oh oh Jean-Louis

Oh oh Jean-Louis

You’re a Killer

You‘re so a lover

You’re so clever

You‘re so a lover 

Jean-Louis descend de son-double pot, place Des Kéké rasé et sapé

Sous le fessier comme à la télé le jean viril allume Pénélope

Naturellement le sex-appeal appelle pour elle le gus hop, hop 

A l’apéro les verres de téquila résonnent leur sang… clac-clac 

La suite se compte au petit matin

Comme les capotes ont donné faim

Fin…

 

Oh oh Jean-Louis

Oh oh Jean-Louis

You are so…a killer

You are so.. a lover

 

Géraldine: Lead and backing vocal, percussions.

MamenZ: Lead and backing vocal Guitars, percussions

Laurent Chiron: bass guitar, backing vocal

Nicolas Jean: Drums

Christian Richard: organ, percussion, samples

 

 

CULTURE DU VICE 

Hypocrisie chant de la Patrie le mensonge n’a pas de prix

Un, deux, trois, c’est parti mes amis le monde revit 

La croissance quelle aisance quand j’y pense

J’ai vu la différence la pauvreté escroquée la charité oubliée

C’est si bon d’être racketté

Oui mes amis le monde revit les caisses débordent moi je saborde… 

Allons enfants de la patrie pas de triche

C’est le jour de gloire de la Culture du Vice

Allons enfants de la patrie pas de triche

C’est le jour de gloire de la Culture du Vice 

Quelques histoires j’ veux pas y croire histoire de guerre pourquoi faire 

Sacrifier tuer au nom de l’unité des âmes pas de réclame

L’horreur à l’honneur mal au cœur 

Allons enfants de la patrie pas de triche

C’est le jour de gloire de la Culture du Vice

Allons enfants de la patrie pas de triche

C’est le jour de gloire de la Culture du Vice 

Bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, hé 

Bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, hé  

Hypocrisie chant de la Patrie le mensonge n’a pas de prix

Un, deux, trois, c’est parti mes amis le monde revit

La croissance quelle aisance quand j’y pense

J’ai vu la différence la pauvreté escroquée la charité oubliée

C’est si bon d’être racketté

Oui mes amis le monde revit les caisses débordent moi je saborde… 

Allons enfants de la patrie pas de triche

C’est le jour de gloire de la Culture du Vice

Allons enfants de la patrie pas de triche

C’est le jour de gloire de la Culture du Vice 

Bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, hé 

Bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, hé

 

Géraldine : lead vocal, shaker.

MamenZ: guitars, backing vocal,

Cuica, sanza, derbuka

Christian Richard: samples

Laurent Chiron: electric bass

Nicolas Garin: Electro Bass

Nicolas Jean: drums

 

SO And SO

 

Do you think that I’m alone yes I am it’s sure I’ll go

So and so or is it so and so and so

I want to grow

Since thousand years I feel alone and nothing here to turn me on

So and so or is it so and so and so

I want to change

My thoughts are bad my head is here hiding under the ground

Stars are sincere

So and so

No more light in the sky my friend won’t you show your rising hand

So and so, or is it so and so and so

I need you so

My thoughts are bad my head is here hiding under the ground

Stars are sincere

So and so

So and so

Do you think that I’m alone yes I am it’s sure I’ll go

So and so, or is it so and so and so

I want to grow

My thoughts are bad my head is here hiding under the ground

Stars are sincere

 

So anyway I feel alone and though my tears go turn to bone

And nothing here to turn me on and nothing here to turn me on

My thoughts are bad and it’s so sad I’ve got many things to save my pride

I’ve got many windows opened wide

Stars are sincere

So and so

 

Géraldine: Lead vocal, percussions.

MamenZ: Guitars

Laurent Chiron: Bass guitar.

Nicolas Jean: Drums

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

ALLEZ VIENS

 

Au nom des Moi-moi qui portent soi-même en emblème

Si soi va alors pourquoi ça n’irait pas

On se voit entre mois pour parler entre soi

Les Mois et Moi sans émois sans penser à toi 

 

Oh, oh oh oh 

Allez viens, viens viens viens viens 

Viens, viens, viens

Allez viens, viens, viens, viens, viens 

Viens…

 

Au nom du plaisir, qui sait réfléchir 

C’est une stèle chacals infernale qui s’installe

Du faste en surface et ça crève sous les ponts

Les mois et moi sans émois sans penser à toi 

 

Oh, oh oh oh 

Allez viens, viens, viens, viens, viens 

Viens, viens, viens

Allez viens, viens, viens, viens, viens 

Viens…

Allez viens, viens, viens, viens ,viens 

Viens…

 

La tolérance beaucoup de flou: absence

C’est en banlieue que j’ai appris la différence

La tolérance beaucoup de flou: absence

C’est en banlieue que j’ai appris la différence

La tolérance…La tolérance

Allez, allez…Allez !

Oh, oh oh oh 

Allez viens, viens, viens, viens, viens 

Viens, viens, viens

Allez viens, viens, viens, viens, viens 

Viens…

Allez viens, viens, viens, viens, viens 

Viens, viens, viens, viens

 

La tolérance beaucoup de flou: absence

C’est en banlieue que j’ai appris la différence

La tolérance beaucoup de flou: absence

La tolérance…La tolérance

 Copyright © 2010

Géraldine: lead and backing vocals, tambourine.

MamenZ: Bass guitars, guitars, piano,

Organ, congas, backing vocals.

Laurent Chiron: backing vocals

Nicolas Jean: Drums

Veronique Harrell: backing vocals

 

 

HEY 

Hey little children come on and take this way 

Hey little children take care take care of you 

Devil’s on the place he plays with you he gives sugar of pain 

God is in your heart he calls for you he gives the sun of happiness ohhh 

Hey little children come on and take this way 

Hey little children take care take care of you 

Devil’s on the place he plays with you he gives sugar of pain 

God is in your heart he calls for you he gives the sun of happiness ohhh 

Hey oh come on and take this way

Hey t oh take care, take care of you 

Cause… Devil’s on the place he plays with you he gives sugar of pain

God is in your heart he calls for you he gives the sun of happiness 

God is in your heart… 

God is in your heart… 

  Copyright © 2010  

Géraldine: lead & backing vocals, 

Shaïna: lead vocal (rap) 

MamenZ: electric guitars, Electro bass 

Paco Radiguer : Guitar

Christian Richard: Keyboard, organ, samples 

Nicolas Jean: Drums 

Laurent Chiron: Bass guitar

 

 

EL MENFI

 

Goulou l’oummi ma t’ebkich,

Ya el menfi 

Waldek rabbi ma y Khallih’ch 

Ssobri Ya yémai ma t’ebkich 

Weldek rayah ma wallich 

Aya dakhel fi sit bibane 

Wa sebaa fiha el gued’aane 

Galouli kachi doukhane 

Wa ana fi wast houm dahchane 

Aala dakhla hafouli Erras

Ou aatawli zaoura ou paillasse

Lebrifou aaliya assass 

Aala tmenya t’esmaa silence 

Ya galbi wash dek t’iif 

Wa soupa daymen kif kif 

El gamila m’aarma bel ma 

Wel grelou aaoum fiha 

Dites à ma mère de ne pas pleurer 

Que son fils va s’en tirer

TRADUCTION 

EL MENFI 

(REFRAIN)

 

Dites à ma mère de ne pas pleurer
Le Banni
Dieu n'abandonnera pas ton fils
Le Banni  

Dès l’entrée, il y a six portes
E à la Septième il te faut du courage.
O
n m’a demandé as-tu du tabac ?
Et moi parmi eux j'étais effaré  

Dès mon arrivée ils m'ont rasé la tête
Et ils m'ont donné une couverture et une paillasse
Ils m'ont collé un gardien
A vingt heures, il faut faire silence. 

O mon cœur pourquoi tu vas gerber ?
Car l
a soupe est toujours la même
Ta gamelle est remplie d'eau
Pour que les cafards puissent s’y baigner

  Copyright © 2010  

MamenZ: lead and backing vocals, 

Guitars, percussions

Jean-Jacques Rebillard : oud, mandole

Géraldine: backing vocal 

Laurent Chiron: Bass guitar, backing vocal 

Nicolas Jean: Drums 

Christian Richard: 12 strings acoustic 

Guitar, backing vocal 

Paco Radiguer: guitar 

 

LES PORTES DE L’ÂME

 Ce soir rien ne presse je mets de la ficelle dans les fesses

Je dévoile ma raie et ça me plaît 

Alors que moi je me voile oui je couvre tous mes poils

Je me cache du mâle des hommes impies

Je les préfère pieux moi je les préfère au pieu

Avec mon string ça swing oh ça swing 

Je danse la danse de la raie qui dépasse et qui balance oh je me lâche

 

Hé mujer, woman, amra, femme

Mille et un nom venus

Des portes de l’âme

Hé mujer, woman, amra, femme

Mille et un nom venus

Des portes de l’âme

 

Moi rien ne dépasse j’ai l’uniforme c’est la classe

Liberté codifiée, ma vie sécurisée

Pour moi j’ai prié dieu va m’épargner le bien pensé le bien fondé le bien jugé

La ficelle dans les fesses, mon cul déambule

C’est mon culte c’est mon cu, mon culte mon cul

En toute saison en toute raison en toute saison et sans pardon, non

 

Hé mujer, woman, amra, femme

Mille et un nom venus

Des portes de l’âme

Hé mujer, woman, amra, femme

Mille et un nom venus

Des portes de l’âme

 

T’es pas un peu vulgaire, t’as pas envie de plaire

Pour autre chose que ton derrière

T’as pas froid les fesses à l’air hein t’as pas froid les fesses à l’air

Et toi toi tu ne manques pas d’air jolie femme cachée sur la Terre

T’as pas chaud t’as pas envie de sentir les éléments les éléments sur ta peau

 

Hé mujer, woman, amra, femme

Mille et un nom venus

Des portes de l’âme

Hé mujer, woman, amra, femme

Mille et un nom venus

Des portes de l’âme

 Copyright © 2010  

Géraldine: Lead and backing vocals

MamenZ: guitar, backing vocals

Paco Radiguer: guitar

Nicolas Jean: Drums

Laurent Chiron: Bass guitar, backing vocals

 

DIVE WITH ME 

Do you want to sing with me?

Hey do you want to sing with me?

Do you want to sing with me?

Out of space and misery

Do you want to sing with me?

Foxy dancer dive with me

Dive, dive, dive with me

Die, die, die with me…

Na, na, na, na, na..

  Copyright © 2010

Géraldine : Lead and backing vocals 

MamenZ : guitars, mellotron, backing vocals

Paco Radiguer: guitar .

Laurent Chiron : bass guitar

Nicolas Jean: Drums

Children vocals: Lucien, Mélodie,

Shaïna, Sohel et Alexandre

 

POUVOIR 

Hé hé hé hé 

Ce soir je rentre, allume la télé écoute flirter la dame avec le mal du macadam 

A peine le temps de digérer la catastrophe annoncée

Qu’elle m’enchaîne à d’autres destinées l’œil mouillé 

La violence à l’audience une fois consommée

Du rêve en publicité la dictature du marché oh yeah

Facilité, lucidité en danger hypnotisé, facilité ou lala faut se réveiller 

Pouvoir des images pour voir des mirages

Pouvoir des images pouvoir…de rage  

Une nuit de sommeil je descends dans la rue

Etrange ma vue je l’ai cru perdu trop, trop d’hallus

Partout des clones plastifiés des pantins guidés

Qui marchent en valeur sûre vers leurs voitures 

Pouvoir des images pour voir des mirages

Pouvoir des images pouvoir…de rage 

Allez tous…en cages 

« Assurance assurée, confiance en soi achetée

La dictature du marché est complètement installée »

Pouvoir des images pour voir des mirages

Hé, hé hé faut se réveiller 

Hé, hé hé faut se réveiller…

  Copyright © 2010

Géraldine : Lead vocals 

MamenZ: Bass guitar, guitars, backing vocals, noises 

Nicolas Jean: Drums

Christian Richard: lead guitar, samples.

 

 

ACTEUR D’ESPOIR 

 

Retourne- toi t’as vu la mer ses sirènes qui t’appellent

Pas la peine tu préfères les citadines 

Echo de la haine Flots d’insultes crachats d’écume 

Voile aux yeux et vague à l’âme tu noies la mer dans ton exil

Haut et fort dans la tour chacun de tes mots chacun de tes pas

Fabriquent la Misère sorts de ton calvaire

Sans chaîne, sans haine n ‘oublie pas

C’est toi qui tiens les rennes 

 

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir

Spectateur du désespoir mais aussi acteur …

 

Assieds- toi et regarde-toi rien ne changera si t’es pas là 

Ton nombril qui t’appelle qui t’emmène qui t’entraîne

Tu tournes en rond dans la violence aucun sens avance

Un sourire en expérience haut et fort dans la tour

Chacun de tes mots chacun de tes pas fabrique la misère

Sors de ton calvaire sans chaîne, sans haine n’oublie pas

C’est toi qui a les rennes 

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir

Spectateur du désespoir mais aussi acteur d’espoir 

Acteur d’espoir --------- Sans chaines, sans haine

Acteur d’espoir --------- C’est toi qui tiens les rennes

Acteur d’espoir --------- C’est toi qui tiens les rennes 

Acteur d’espoir --------- Sors de ton calvaire

Acteur d’espoir --------- Sans chaînes, sans haine

Acteur d’espoir --------- C’est toi qui tiens les rennes 

Acteur d’espoir…

Acteur d’espoir… 

Géraldine: lead vocal, backing vocals

Nicolas Jean: Drums

MamenZ: Grand Piano, electric guitars, noises

Bass guitar, backing vocals.

Christian Richard: 12 strings acoustic guitar, synthesizers, samples.

Céline Lhomme : Violins, violon baroque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LYRICS - DIS A TOUT LE MONDE - 2006    

Dis A Tout le Monde

  

DIS A TOUT LE MONDE

 

Dis à tout le monde qu'on a vu des mères

Voler d' la bouffe de merde et qu'on a mis au fer

Dis à tout le monde qu'on a vu des pères

Trimer douze heures par jour pour une retraite amère

Dis à tout le monde que des enfants se taisent

Sur le sein déchiré, dévasté de leur mère

Dis à tout le monde de définir la baise

Au nom de la liberté le libéral enfer...

 

On laisse ce monde

Tenu en laisse

Par ceux qui dressent et qui encaissent

On est tous de mèche

On stresse et puis l'on acquiesce

Les lois qu'ils transgressent

Sans cesse, sans cesse, sans cesse...

 

Dis à tout le monde que l'hypocrisie règne

L'écologie logique à coup de pastille verte

Le riche se tape du bio et les autres qu'ils crèvent !

Comme ça on élimine les pauvres et ceux qui galèrent

Dis à tout le monde c'est la CIA qui gère

Al Qaïda, les Talibans, ton shit et ta bière

Sur ce sujet on ne m'entendra pas

Parce que ça ne se vend pas c'est l'intérêt de l'état.

 

On laisse ce monde

Tenu en laisse

Par ceux qui dressent et qui encaissent

On est tous de mèche

On stresse et puis l'on acquiesce

Les lois qu'ils transgressent

Sans cesse, sans cesse, sans cesse...

 

Dis à tout le monde qu'on ne va plus se taire

Même si ça ne sert à rien, nos fils seront fiers

De refaire un monde plein de lumière

Et de nos sangs purifier la Terre...

Dis à tout le monde qu'on ne fera plus la guerre

Qu'on veut avoir la croix de fer des meilleurs pères

Dis à tout le monde qu'on ne va plus se taire...

Dis à tout le monde qu'on ne va plus se...taire

! Qu’on ne se laissera plus faire.....

Copyright © 2006

 

 

INNER LIGHT

  Un jour comme ci, un jour comme ça 

Un jour ça va et l'autre pas  

Deep inside my inner light 

 Un jour dedans, un jour dehors

 Un jour t'espère, un jour tu dors

  Deep inside my inner light

Un jour mission, l'autre démission

 Un jour pourquoi, l'autre pourquoi pas

  Deep inside my inner light

  Un jour tu fais, l'autre défait

 Un jour tu donnes et l'autre prend

  Deep inside my inner light

  Un jour roi, l'autre forçat

 Un jour t'y crois, l'autre t'y crois pas

  Deep inside my inner light

  Un jour t'y vas, l'autre t'y vas pas

 Un jour tu passes puis, laisses ta place 

Deep inside my inner light

  Copyright © 2006

 

LE SENS

Moi mon mec à moi

N'a pas franchement de pecs

Mais il a la classe

Genre pas fadasse

Un truc qui attire

Ou qui dépasse

Toi ça te dépasse

C'est que t'es qu'une molasse !

 

La nuit s'en mêle

La pluie m'entraîne

La Terre en transe

Moi je suis le Sens

 

Moi mon mec à moi

Il te plaira pas

Mais t'as pas le choix

Car il est à moi

Une histoire d'amour

Qui court toujours

Qui te laisse sur place

Genre pas fadasse

 

La nuit s'en mêle

La pluie m'entraîne

La Terre en transe

Moi je suis le Sens

Moi mon mec à moi

N'a pas franchement de pecs

Mais il a la classe

Il a pas d'belles godasses

Son âme est sans crasse

Toi ça te dépasse

Son âme est sans crasse

Toi ça te dépasse

 

La nuit s'en mêle

La pluie m'entraîne

La Terre en transe

Moi je suis le Sens

Copyright © 2006

LA PIERRE

 Un gars

M'a raconté ce conte en plein été

Un voyageur, plutôt séducteur, s'est invité

Un p'tit village

Où l'on invente où l'on sait être sage

Un séducteur, une âme de leader

Un promoteur, un imposteur

Au joli sourire, un vampire

La lueur du pire inspire

Un joueur qui protège vos vies, qui protège vos peurs

Le gars

M'a raconté comment ça s'est passé

Hum l'homme a beaucoup parlé, beaucoup sourit

OUI, c'est LUI c'est DIEU, c'est Mieux !

 

J'ai de jolis joyaux

Qui rendent beau,

Qui rendent riche...

Voilà la Pierre....

J'ai de jolis joyaux

Qui rendent beau,

Qui rendent riche...

Voilà la Pierre....

 

Aujourd'hui

Ce fruit est encore gratuit

Soyez moderne, soyez progrès,

Un gérant, des gérés...voilà la Voie :

Le joyau dollar votre futur...

Cauchemar !

Le gars,

M'a raconté l'arbre nourricier, asséché

Des joyaux mais plus d'eau

L'homme prêt à partir...les gens se battent pour le retenir

...Ne nous quitte pas !

Le gars m'a raconté comment s'est terminée

L'histoire de la pierre qu'on cherche à posséder

Et j'crois qu'il y a la suite maintenant à la télé

Et c'est nous Et c'est nous qu’avons le choix

 

J'ai de jolis joyaux

Qui rendent beau, Qui rendent riche...

Voilà la Pierre.... 

Copyright © 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

34 ROUGE


Une p'tite boule qu'tout l'monde regarde

S'emballer

S'entrechoquer puis se caler

C'est gagné

Le 34 rouge est très prisé

Faut y'aller

C'est le hasard, y'a pas d'rencard

Faut payer



La citadelle loin de la ville

Les rosiers orangers

Le temps se laisse aller



Autour d'la table

Tout le monde s'emballe

Faut remiser

Lumière tamisée, ambiance électrisée

Qui va gagner ?

Un peu grisés, un peu fatigués

La boule est relancée

Le 34 rouge a encore gagné, MERDE... raté !



La citadelle loin de la ville

Les rosiers orangers

Le temps se laisse aller



La lune s'éclate et la tune

Claque

La boule est relancée

La fièvre s'énerve, le temps s'accélère

Qui va gagner?

La boule s'affole, roule, colle décolle

Dernière espoir

Le 34 rouge a encore gagné

J'vais tout casser!!!!

Le temps se laisse aller...

La citadelle loin de la ville

Les rosiers orangers

Le temps se laisse aller

La citadelle loin de la ville

Les rosiers orangers

Le temps se laisse aller

Copyright © 2006

ENCORE UNE NUIT

 

Encore une nuit à penser

A ce mur qui a peur de tomber

Odeur ensanglantée

Un jour...

Encore une nuit à penser

A ce mur qui a peur de tomber

Odeur ensanglantée

Un jour...

 

J'me fais le film d'une grande descente

Sans glaive, sans gun et sans pavé

Des milliers, millions qui passent

Laissent leurs traces

Sans regard, ni égard pour tous les momifiés

Pieds ficelés dans leur création... Cartonnée

Au pied d'un dieu à la bourse, à la bourse... Vénéré

Pieds ficelés dans leur création...Cartonné

Au pied d'un dieu à la bourse, à la bourse...Vénéré

Au pied d'un dieu à la bourse, à la bourse... Vénéré

 

Encore une nuit à penser

A ce mur qui a peur de tomber

Odeur ensanglantée

Un jour...

Encore une nuit à penser

A ce mur qu'a peur de tomber

Odeur ensanglantée

Un jour...

Encore une nuit à rêver

A déjouer les pièges qu'on s'est posé

Au drapeau du monde à dessiner

Au mal, qu'a été détourné, commercialisé

Si bien installé

Son mal, à toi, à moi, à assumer

Son mal, à toi, à moi, à assumer

Je l'entends...Je l'entends d'ici, on dira quelle utopie

Forcement songe, mensonge !

Le royaume est ailleurs mais c'est ici

Le plastique est plastiqué normal

C'est Mal qui a tout fabriqué

Attirance, ressemblance, as semblance

Regardez ailleurs mais il est ici... reality

A la bourse, A la bourse vénérée

Encore une nuit à penser

A ce mur qui a peur de tomber Odeur ensanglantée

Un jour...

Encore une nuit à penser

A ce mur qu'a peur de tomber

Odeur ensanglantée

Un jour...

Un jour...

Un jour...

Encore une nuit à penser

A ce mur qui a peur de tomber

Odeur ensanglantée

Un jour... 

Copyright © 2006

 

TI MALE

 

Quand je me sens mâle, 

Mal mais pas trop sale 

Ya pas de raison 

Pour Peter les plombs. 

 Les phéromones mâles 

Tirées comme des balles 

Et comme une lame de fond 

Je tranche la discussion.

 

Ca va être la mission, 

A moins que je paie l'addition... 

Je suis con, ça c'est normal 

Je n'y peux rien 

On m'a fait mâle 

J'aime tous types de femmes 

Même celles qui font mal 

Et sans ségrégation 

Je me taille la part du lion 

Mon cœur ne s'emballe...non jamais ! 

Pour une rime en ale 

Quant à la sédition 

C'est la loi du talion

 

Ca va être la mission, 

A moins que je paie 

L'addition... 

Je suis con, ça c'est normal 

Je n'y peux rien 

On m'a fait mâle

  Copyright © 2006

LA REVOLTE 

J'ai le cœur qui est trop chaud

Mais pas d'pot, une porte claque

Un poignard dans le dos

 

J'ai envie d'cracher, crier

V'là qu'on m'sort, chut et dors

Putain ne nous fais pas chier

 

En souterrain la résistance j'ai choisi

Tiens ma main, tiens ma main pour la faim

 

On a du sang dans nos veines et sa vie à faire sienne

On a des mots dans l'cerveau et des pieds pour marcher

 

J'me balade au fond d'la cale

Des gens passent, laissent leur trace

A coup d'balles, c'est d'la balle

 

L'heureux euro est arrivé

Sans s'presser m'suis poussée

L'ai laissé s'installer 

En souterrain la résistance, j'ai choisi

Tiens ma main, tiens ma main pour la faim 

On a du sang dans les veines et sa vie à faire sienne

On a des mots dans l'cerveau et des pieds pour marcher

 

J'ai regardé l'unique l'uni

Colo-forme mettre ses briques

Dans la Terre tout en norme

J'ai vu l'Empire remplir l'Empire

De vestales au seuil

D'une vie en deuil, c'est banal

En souterrain la résistance

J'ai choisi

Tiens ma main, tiens ma main pour la faim

J'ai le cœur.... 

Copyright © 2006

 

HOMO MODERNUS II

L'air raréfié sclérosait l'imaginance

Terre, humains liés à l'appartenance

Soumis à une menace grondante

De l'homme moderne

 

L'Homo Modernus

 

En 2006 la solitude, le sans-partage

Aujourd'hui ère barbare et méconnue

JK envoya la connaissance

Au monde moderne

 

L'Homo Modernus

 

En 5010 résonna l'onde de 2006

Vibra la cruauté des jeux de guerre

Aujourd'hui monstre Etrangère

Pour l'homme conscient 

L'Homo Consciensus 

Copyright © 2006

 

BOUSSALEF MYRIAM

 

Wesh bleni woua da aaqli

Ou khalani em'bekam

Eshkoun eli sken aakli

ghir Boussalef Myriam

 

Meli ritou ki el halali

Fi wast louroud ya t'bekam

Meli ritou ki el halali

Fi wast ezzine ya t'zaam

 

Wana sheft Boussalef Myriam

tedjri liya wana fhem't

Wana shift Boussalef Myriam

Temshi fi zenqa t' zaam

 

Wesh bleni woua da aaqli

Ghir Boussalef Myriam

 

Walit fi el yami woua el yali

Wana rayah lih emsalam

Walit fi el yami woua el yali

Wana rayah lih emsalem

 

Ghir Boussalef Myriam

Ghir Boussalef Myriam 

Copyright © 2006

 

 



Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site